Comment adapter son enseignement aux personnes dys ?

Comment adapter son enseignement aux personnes dys ?

Les personnes dys sont celles qui souffrent de troubles cognitifs spécifiques. Elles ont, en effet, des difficultés à parler, à écrire, à calculer, ou encore à focaliser leur attention sur une activité. Dans le milieu scolaire, certains enfants ont des troubles dys, et ils ont des besoins éducatifs particuliers. Si vous êtes enseignant ou éducateur, prévoyez une pédagogie adaptée à ces profils d’élèves. Découvrez comment faire pour chaque type de dys.

Des activités ludiques pour les dyslexiques et les dysorthographiques

Les activités ludiques

A voir aussi : Comment adapter l’enseignement facile aux besoins spécifiques des élèves en situation de handicap ?

La dyslexie désigne le trouble de la capacité à lire. À un certain stade, celle-ci évolue en dysorthographie, qui est une incapacité à mémoriser la forme écrite des mots. Un enfant dyslexique a alors une grande difficulté à lire avec fluidité. Son apprentissage doit de ce fait être focalisé sur l’acquisition du langage écrit, mais il faut s’y prendre petit à petit et avec tact.

Les activités ludiques sont plus efficaces pour développer pas à pas sa capacité à reconnaître les mots et à éviter la lecture hésitante. Pour ce faire, utilisez le coffret des Alphas, des personnages-figurines avec lesquels vous allez inventer des récits fantastiques qui susciteront naturellement l’intérêt de l’enfant. Comme les Alphas représentent les lettres de l’alphabet, les enfants dys consolideront petit à petit leurs acquis, en les manipulant et en les observant.

A voir aussi : Comment sensibiliser les élèves à la diversité et au respect des personnes en situation de handicap dans l’enseignement facile ?

Si l’enfant a tendance à faire une lecture émaillée d’erreurs, trouvez-lui un jeu qui lui permettra plus facilement d’associer les sons entendus avec les mots correspondants. Certains jeux de cartes et jeux phonétiques, comme SyllaDingo, Sonodingo et le coffret des mots magiques, sont très efficaces pour aider les dyslexiques à surmonter leurs difficultés. Si vous êtes enseignant dans une classe spécial dys, il convient en même temps de développer l’esprit de compétition des enfants pour les aider à avancer plus vite.

Le matériel éducatif et les jeux adaptés en cas de dysphasie, de dyspraxie, de dysgraphie et de dyscalculie

Le matériel éducatif

La dysphasie est un trouble du langage qui impacte l’expression et la compréhension des phrases. Pour prendre en main l’apprentissage des profils dysphasiques, vous devez avoir beaucoup de patience et de persévérance. Essayez de transmettre un message simple à chaque enfant, jusqu’à ce qu’ils le comprennent et parviennent à le reformuler. Par ailleurs, utilisez un système de récompense pour motiver davantage les apprenants.

En cas de dyspraxie, ou de difficulté dans les gestes, essayez à chaque fois de donner une consigne à l’enfant. Évitez de lui donner une autre consigne jusqu’à ce qu’il parvienne à réaliser la précédente.

En cas de dysgraphie ou de dyscalculie, utilisez de temps en temps un tableau ou un quadrillage pour aider chaque élève à résoudre une opération simple ou à déterminer une distance ou une taille facile à repérer.

Évitez de forcer l’apprentissage des enfants dys, faites plutôt recours au matériel éducatif et aux jeux adaptés pour développer leurs acquis. Les jeux de proportions et de défis logiques, comme les Numicons, les pierres de Coba et l’Eurodomino font toujours leur effet. En tant qu’enseignant, vous êtes sûrement conscient qu’une activité ludique adaptée aux élèves de la maternelle ne convient pas aux enfants de 8 ans ayant des difficultés avec les faits numériques.

En plus d’utiliser un matériel adapté, vous devez surtout connaître chacun de vos élèves en difficulté, et les enseigner de manière à les aider sur le plan physique, émotionnel et mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *